L’acouphène, de la prévention au traitement.

L’acouphène est un trouble auditif se manifestant par la perception anormale de divers bruits tels que le sifflement ou le bourdonnement. Il est important de prévenir ce phénomène, car il est à l’origine de l’altération de la communication. Qui plus est, à la longue, ces bruits fantômes génèrent une fatigue psychologique. Avant de parler des mesures préventives et curatives, parlons brièvement de ce qu’est l’acouphène.

Qu’est-ce que l’acouphène ? Qui sont les personnes à risque ?

L’acouphène touche 10 à 18 % de la population. Il est à noter qu’elle n’est pas une maladie en soi, mais plutôt un signe de dysfonctionnement au niveau du système auditif. D’après https://acouphene.pro, elle se manifeste par la perception uni ou bilatérale de bruits parasites fantômes (qui n’existent pas réellement) qui peuvent être permanents, passagers ou intermittents. Il est possible qu’en plus des bruits fantômes, la personne présente d’autres symptômes : nausées, vertiges, otalgie ou douleurs à l’oreille. Ces symptômes découlent de l’exposition permanente à des bruits de forte intensité, au stress, à des effets iatrogènes de certains médicaments, à du cérumen et surtout à un déséquilibre alimentaire. Les personnes les plus à risque sont les personnes âgées, le personnel des aéroports, les musiciens, les camionneurs, les mécaniciens automobiles, etc.

Les mesures préventives et curatives pour lutter contre l’acouphène

Pour éviter l’acouphène, il faut une bonne hygiène de vie. Donc, mangez sain et équilibré. Consommez moins de viande, moins de sucre industriel, plus de fruits et légumes. Par cela, vous offrez une aide précieuse à vos oreilles. Évitez autant que possible la prise de certains produits favorisant l’atteinte auditive comme l’alcool, le café, le thé. En outre, évitez l’utilisation de coton-tige, car cela favorise le bouchon de cérumen, origine d’acouphène.

Les personnes exerçant des métiers à risque doivent prendre des mesures préventives pour éviter l’acouphène. S’il n’est pas possible de limiter la durée de l’exposition aux sources sonores intenses, il est conseillé de prendre au moins une pause toutes les 2 heures. Le port de protection individuelle contre les bruits (PICB) comme les casques et les bouchons d’oreille est impératif pour protéger le système auditif, car autrement, les oreilles n’ont pas beaucoup de chance de s’en sortir. Notez bien que ces mesures sont valables pour les personnes travaillant au minimum 8 heures dans une intensité sonore de 80 dB et plus.

Quant au traitement de l’acouphène, il dépend de la cause de l’acouphène. Mais la plupart du temps, la pose d’un générateur de bruits est nécessaire. Il a pour objectif de vous habituer aux bruits. Étant donné que l’acouphène peut provoquer le stress autant que le stress peut causer l’acouphène, les médecins peuvent proposer la prise d’anxiolytique et d’antidépresseurs.

L’acouphène est un trouble du système auditif ayant pour symptôme la perception anormale de bruits, qui peuvent être temporaires ou irréversibles. Il est surtout causé par l’exposition prolongée à des sources sonores intenses, par le stress et par la prise de certains produits toxiques pour l’oreille. Pour prévenir ce trouble, le port de protections est réellement nécessaire ainsi qu’une bonne hygiène de vie. Le traitement repose sur la pose d’un générateur de bruits et le traitement du stress qui découle de l’acouphène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *